HISTOIRE DE LA PROFESSION D’ARPENTEUR-GÉOMÈTRE

Depuis les débuts de l’arpentage, où l’on explorait le Canada sauvage et vierge à l’aide de chaînes et de compas, jusqu’à aujourd’hui, les arpenteurs-géomètres ont utilisé leur puissant code d’éthique professionnel, leur attention au moindre détail et leur ingéniosité afin de mener la charge du développement dans tous les secteurs de notre économie et dans chacune des régions du pays.

Les avancées technologiques, telles les nouveautés dans le domaine du satellite GPS et de la méthode LIDAR, sont utilisées de nos jours, permettant une précision, une exactitude et une efficacité inégalées dans les services que l’on peut fournir à la population canadienne.

L’histoire des arpenteurs-géomètres canadiens débute avec Samuel de Champlain en 1626, mais des arpenteurs-géomètres existent depuis des millénaires si l’on en croit les représentations des plus anciennes mosaïques égyptiennes. Nous avons énuméré ci-dessous une liste de liens vers des sites intéressants reliés à l’histoire de l’arpentage.

Géomètres professionnels du Canada possède elle-même une histoire remontant à 1968 et la création de son prédécesseur, le Conseil canadien des arpenteurs-géomètres.

Débuts du Conseil canadien des arpenteurs-géomètres

Le Conseil canadien des arpenteurs-géomètres était formé des organismes d’attribution des permis dans le domaine de l’arpentage au Canada et visait à communiquer, collaborer et discuter des enjeux communs relatifs à la profession. Il a été incorporé en 1976 et, pendant plus de 30 ans, a bien servi la profession en maintenant le dialogue et la coordination d’enjeux nationaux au niveau des organismes d’attribution des permis. À partir de solides racines établies par le Conseil canadien des arpenteurs-géomètres, Géomètres professionnels du Canada fut créé afin de renforcer et d’accentuer la vision d’une profession forte et la reconnaissance du public envers l’art et la science de l’arpentage.

Pour une histoire plus détaillée, s’il vous plaît cliquez ici.